Tinturier, Fernand

Fernand Tinturier

C’est à 14 ans et en cachette de son père, pourtant directeur de fanfare, que Fernand Tinturier prend ses premières leçons de musique avec son grand-père. Après une audition avec son père il entre sein de l’Harmonie des Cadets de Bex, où, passionné et studieux, il ne tarde pas à en devenir un des solistes. Cela lui permet de découvrir le répertoire traditionnel des fanfares et harmonies mais aussi des pièces modernes et de la musique de Jazz.
Il joue également pendant quelques années un répertoire très classique avec l’orchestre du Collège de St-Maurice. C’est à cette époque qu’il va fonder un orchestre de Jazz traditionnel, l’Old Style College Band, qui existe toujours et qui s’est taillé une belle réputation. Il commence à écrire des kilos d’arrangements pour son orchestre et profite beaucoup des contacts des nombreux Jazzmen renommés qu’il a la chance de côtoyer.
A 20 ans, il deviendra sergent-major trompette dans la fanfare militaire. C’est grâce au précieux enseignements de base de l’adjudant Anklin, mais aussi à ses encouragements, que Fernand Tinturier a pris goût à la composition. A cette époque il commence à diriger des fanfares militaires, des Brass Bands, Harmonies ainsi que plusieurs Big Bands. Il va alors trouver le temps – en dehors de son travail – de composer pas mal de pièces qui commenceront à être bien connues et jouées par des ensembles réputés.
En plus de la trompette, Fernand Tinturier a étudié d’autres instruments, comme la clarinette, le saxophone, la flûte, le trombone ainsi que les percussions. Cette bonne connaissance des instruments va lui permettre de pouvoir instruire et diriger ses formations avec une certaine aisance et de bien gérer les problèmes d’orchestration dans ses compositions et arrangements.
A la fois musicien classique et de jazz, s’étant produit dans plusieurs festivals comme Montreux ou Cully, directeur de musique, professeur, compositeur et arrangeur, Fernand Tinturier a su garder l’enthousiasme de ses débuts qu’il parvient à nous communiquer au travers de ses pièces.

Source : ProMusic

Dans le répertoire : Rumba Nueva, Big Model
This entry was posted in Compositeurs. Bookmark the permalink.

Comments are closed.